Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

Bonjour,

Bienvenue! Vous êtes sur le blog de Promosports. Vous décourvrez des résultats ou annonces de courses, interviews de coureurs ou d'organisateurs, etc...  

Si vous désirez apporter des commentaires, des compléments d'infos ou des remarques sur les sujets présentés, n'hésitez pas à écrire à:
b.mayencourt@conceptvideo.ch

Bonne lecture! 

Bernard Mayencourt

 

Actuellement, visiteur(s) sur le blog.

Recherche

16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 16:23

Pour les 75 ans du ski-club Trient, Dame Nature a gâté les participants de la 9e édition du Trophée Tête de Balme. Valérie Berthod-Pellissier, Emilie Bonnet et Tatiana Locatelli gagnent chez les dames et les Français Julien Barthélémy, Yoann Benand et Bastien Fleutry s'imposent chez les hommes.

Sur un tracé repensé et très bien préparé suite aux dernières chutes de neige de la semaine, plus de 400 concurrents ont goûté au plaisir du ski-alpinisme. Chez les dames, le team Jean Pellissier Sports de Valérie Berthod-Pellissier, Emilie Bonnet (-Gex-Fabry) et Tatiana Locatelli s'impose en 1h38'07''. "C'est la première fois que nous courrions les trois ensemble", explique Valérie Berthod-Pellissier. "Je connais Tatiana car j'avais déjà couru avec elle en Italie". Pour sa part, Emilie Bonnet se réjouit de cette victoire et surtout de l'excellente entente entre les trois filles. "Nous avons trouvé d'emblée le bon rythme. C'était vraiment sympa." L'équipe Crazy Suisse/Planète Endurance de Nadège Corthésy, Ilona Chavaillaz et Anne Lovey se classe au second rang avec un retard de 3'25'' sur les leaders. Les Pon-Pon Girls Alpiniski avec Andréa Zimmermann, Anne Bochatay et Véronique Ançay complètent le podium.

Les Français du team No Stress avec Yoann Benand, Julien Barthélémy et Bastien Fleury réalisent une très belle course, menée de bout en bout. Sur ce tracé de 1'260 mètres de D+, ils s'imposent en 1h17'16''. L'équipe Mountain Performance avec Sébastien Caloz, Bastien Hug et Benjamin Chamoux monte sur la 2e marche du podium avec un chrono de 1h20'14''. Le team Suchet/Crazy Suisse de Damien Corthésy, Michaël Randin et Raphaël Kaesermann prend une belle 3e place (1h22'46''). Premier chez les seniors 3, le team AZ Sports/Movement de Nicolas Combe, Jean-Marc Richard et Gérard Anzenberger occupe un très bon 4e rang scratch. Vainqueurs de la catégorie seniors 2, le team Valerette Altiski de Stéphane Millius, Philippe Blanc et Yannick Bernasconi se classe au 5e rang.

Tous les résultats se trouvent sur: www.mso-chrono.ch

Bernard Mayencourt

Les lauréats, de gauche à droite, Yoann Benand, Emilie Bonnet, Julien Bathélémy, Valérie Berthod-Pellissier et Bastien Fleury

Les lauréats, de gauche à droite, Yoann Benand, Emilie Bonnet, Julien Bathélémy, Valérie Berthod-Pellissier et Bastien Fleury

Repost 0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 13:59

Le ski-club Trient souffle ses 75 bougies. Pour fêter ce jubilé, plus de 400 concurrents vont se retrouver samedi pour le Trophée de Balme.

L'arrivée en masse de la neige contraint les organisateurs à modifier le parcours initialement prévu. La sécurité maximale est ainsi garantie. Quel plaisir!

Deux équipes féminines se positionnent comme favorites. Le team Crazy Suisse/Planète Endurance avec Nadège Corthésy, Ilona Chavaillaz et Anne Lovey vise une place sur le podium. L'équipe Jean Pellissier Sports avec Valérie Berthod-Pellissier, Emilie Bonnet et Tatiana Locatelli va tout tenter pour monter sur la plus haute marche de la caisse. Le team Pon-Pon Girls Alpiniski avec Véronique Ançay, Anne Bochatay et Andréa Zimmermann peut prétendre à une place d'honneur.

Chez les hommes, après le retrait du team Theux-Girard-Mabboux, les places pour la victoire seront chères. L'équipe de Ride Spirit avec Raphaël Addy, Joachim Pellissier et Nicolas Hartmann va sans doute lutter avec les Français Julien Barthélémy, Yoann Benand et Bastien Fleury. L'équipe de Mountain Performance composée de Sébastien Caloz, Bastien Hug et Benjamin Chamoux peut créer la surprise.

Les lauréats de cette 9e édition seront connus samedi à l'heure de l'apéro. Bienvenue!

Bernard Mayencourt

Jeudi, les conditions étaient hivernales pour la préparation du tracé. Samedi, ce sera simplement... beau (photo: Stéphane Hottinger)

Jeudi, les conditions étaient hivernales pour la préparation du tracé. Samedi, ce sera simplement... beau (photo: Stéphane Hottinger)

Repost 0
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 15:43

Samedi et dimanche, les deux premières épreuves de coupe du Monde se déroulent dans la principauté d'Andorre, à Font Blanca.

Une course individuelle samedi, une Vertical Race dimanche. C'est le programme du début de saison de coupe du Monde de ski-alpinisme. A Andorre, les Jornet, Lenzi, Bon Mardion et autres Anthamatten vont se retrouver pour deux compétitions qui s'annoncent intenses. Les jeunes Palzer, Bonnet ou Nicolini vont également tout donner pour jouer les premiers rôles.

Du côté des dames, après avoir archi-dominé la saison 2014-2015, la Française Laetitia Roux figure à nouveau parmi les grandes favorites de cette nouvelle année. Ses principales rivales se nomment Axelle Mollaret, Emelie Forsberg ou Jennifer Fiechter. L'Espagnole Mireia Miro va aussi tenter de détrôner la multiple championne du Monde. La lutte pour les places sur le podium s'annonce captivante.

A jour J-20 avant le début des championnats d'Europe et de la coupe du Monde des Marécottes, ces premières compétitions internationales vont permettre de jauger la forme de tous les acteurs du circuit.

Bernard Mayencourt

Qui pourra détrôner la multiple championne du Monde Laetitia Roux?

Qui pourra détrôner la multiple championne du Monde Laetitia Roux?

Repost 0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 16:42

Lors de la Nocturne du Loup à Crans-Montana, le Belge de Vercorin Gauthier Masset a signé sa deuxième victoire en Valais après Zinal-Sorebois l'an dernier. Il revient sur sa performance. "Samedi soir, tout s'est bien déroulé. Je suis parti prudemment. J'ai pris la tête dès que nous sommes arrivés sur la route, 100 mètres de dénivelé après le départ. J'avais une très bonne glisse sur les plats et j'ai pu creuser l'écart grâce à cela. J'ai réalisé une grosse préparation de début de saison en espérant pouvoir courir pour la Belgique aux championnats d'Europe qui se déroulent chez nos voisins des Marécottes. Ca m'a fait très plaisir de voir que les heures passées sur les skis ont été efficaces. C'est de bonnes augure pour la suite de la saison."

La neige a enfin fait son apparition en grande quantité. Une extrême prudence reste de mise en cette période où le danger d'avalanches demeure très élevé. La prudence est de mise. Rappelons-le!

La nocturne de la Tzoumaz (30 janvier) et la Tartine's Race des Marécottes (6 février) s'unissent pour offrir à toutes les concurrentes et tous les concurrents qui participent aux deux épreuves un prix spécial. Ces deux compétitions ont une autre similitude. Elles se déroulent sous forme de contre-la-montre. Il est bien entendu possible de s'inscrire via le site: www.mso-chrono.ch . A vos claviers!

VIVE LE SKI-ALPINISME!

Bernard Mayencourt

Contre-la-montre, à La Tzoumaz et aux Marécottes.

Contre-la-montre, à La Tzoumaz et aux Marécottes.

Repost 0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 13:11

Du 4 au 7 février 2016, Salvan/Les Marécottes va devenir la capitale mondiale du ski-alpinisme. Plus de 200 concurrents représentants une vingtaine de nations vont en découdre pour les championnats d’Europe et la coupe du Monde.

Après 2013, l’ISMF et le CAS reportent leur confiance sur Salvan/Les Marécottes pour l’organisation de compétitions internationales. Trois épreuves sont au programme avec une course individuelle, une Vertical Race et un sprint. Les populaires auront aussi leur mot à dire lors de la Tartine’s Race mise sur pied le samedi soir sur la montée de la Chaulée.

Quel rôle pour les Suisses ?

Détenteurs des titres européens sur la Vertical Race et sur la course individuelle, les Français et les Italiens figurent à nouveau parmi les grands favoris de ces épreuves. En 2014 à Andorre, les Suisses avaient récolté l’argent de la Vertical Race et de la course individuelle chez les dames grâce à Maude Mathys. Cette année, la Vaudoise figure parmi les grandes absentes. La championne de Suisse de la course individuelle Jennifer Fiechter devra sortir son épingle du jeu. Séverine Pont Combe et Victoria Kreuzer peuvent viser des breloques, sur le sprint comme sur la Vertical Race.

Les Suisses peuvent aussi jouer les premiers rôles sur le sprint même si les Allemands, avec notamment Sepp Rottmoser, les Italiens, avec le champion du Monde Robert Antonioli ou les Français, avec le redoutable William Bon Mardion sont de sérieux contradicteurs.

Le retour de Kilian Jornet

Grand absent des championnats d’Europe d’Andorre en 2014, la Catalan Kilian Jornet pourrait récupérer son bien sur la Vertical Race. Il devra toutefois se méfier des étoiles montantes du ski-alpinisme mondial avec l’Allemand Anton Palzer ou le Suisse Rémi Bonnet. Sur la course individuelle, le champion du Monde 2015 semble bien décidé à défier les Italiens Mattéo Eydallin et Damiano Lenzi, ses principaux contradicteurs sur les pentes du Six Blanc.

Une fête populaire

Le comité d’organisation de ces multiples compétitions attache une grande importance à l’aspect festif de la manifestation. Le président Pierre-Angel Piasenta espère une fête empreinte de fair-play et d’amitié. «Nous attendons de nombreux spectateurs», confie-t-il. «En plus des compétitions internationales, nous organisons une course populaire le samedi soir. L’ambiance sera festive et conviviale. On se réjouit d’accueillir tout ce beau monde aux Marécottes. Bienvenue!»

c

Rendez-vous du 4 au 7 février 2016 sur les hauts des Marécottes.

Rendez-vous du 4 au 7 février 2016 sur les hauts des Marécottes.

Repost 0
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 06:09

A Davos, le Zermattois Martin Anthamatten remporte l'épreuve reine des championnats de Suisse. Il devance Werner Marti et Yannick Ecoeur. Jennifer Fiechter gagne chez les dames.

Battu la veille lors du sprint, Martin Anthamatten (1h19'11'') décroche l'or sur la course individuelle. Le Haut-Valaisan démontre une fois de plus qu'il reste le maître des longues distances au niveau national. Son principal rival, le Bernois Werner Marti pointe à près d'une minute. Le Morginois Yannick Ecoeur récolte la médaille de bronze. La 4e place d'Andréas Steindl, la 5e de Marcel Marti et le 6e rang d'Iwan Arnold prouvent que les gardes-frontière du Swiss Team tiennent toutes les cartes en mains pour jouer les premiers rôles. Dans la catégorie des espoirs, Romain Guillet gagne devant Sébastien Caloz et David Brodrad

Du côté des dames, c'est aussi une garde-frontière qui s'impose. Jennifer Fiechter devance Victoria Kreuzer et Séverine Pont-Combe.

Corthay et Ançay en or

Chez les juniors, les Valaisans brillent. Le jeune Fulliérain Julien Ançay remporte la médaille d’or. Dans l’aire d’arrivée, il confie: «Je suis très content de ma course. Tout s'est déroulé comme prévu à part dans la dernière descente où je chute assez lourdement et je casse la chaussure. Je perds du temps mais je réussis à conserver la tête de la course. Maintenant, c’est place à la récupération afin de préparer au mieux le début de la coupe du Monde, le week-end prochain.» Pierre Mettan d’Evionnaz obtient une magnifique médaille d’argent. Arnaud Gasser de Verbier décroche la médaille de bronze. Chez les filles, Florence Buchs monte sur la plus haute marche du podium. Noémie Chiarello et Tanja Egli suivent la Neuchâteloise.

Doublé d’Emilie Farquet

Chez les cadettes. Emilie Farquet du Châble réussit un magnifique doublé en remportant l’or du sprint samedi et de la course individuelle dimanche. Les Fribourgeoises Margaux Bapst et Valentine Moret complètent le podium. Chloé Formaz (Cristal Sport) décroche la médaille en chocolat. Dans la catégorie des cadets, Florian Ulrich réussit le doublé sprint-course individuelle. Patrick Perretten se classe 2e. Aurélien Gay (Mountain Performance) se pare de bronze.

Tous les résultats se trouvent sur: www.mso-chrono.ch

Bernard Mayencourt

Photo: Gérard Berthoud

Le podium des élites avec Werner Marti (2e), Martin Anthamatten (1er) et Yannick Ecoeur (3e)

Le podium des élites avec Werner Marti (2e), Martin Anthamatten (1er) et Yannick Ecoeur (3e)

Repost 0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 08:28

A Crans-Montana, le Belge de Vercorin Gauthier Masset réussit un joli coup. Il gagne devant Grégory Gex-Fabry et Grégory Bombardo. Emilie Bonnet signe le meilleur chrono chez les dames.

Avec plus de 200 participants, la 6e édition de la nocturne du Loup a rencontré un joli succès malgré une météo capricieuse. La pluie/neige avait toutefois cessé au moment où les concurrents ont pris le départ.

Sur la distance de 4,5km avec un dénivelé de 720 mètres, Gauthier Masset s'impose en 34'44''. Il devance Grégory Gex-Fabry de 44 secondes et le vainqueur des éditions de 2012 et 2013, le Français Grégory Bombardo de 48 secondes. Vainqueur chez les seniors 1, Jean-Christophe Craviolini réussit le 4e temps scratch en 37'23''. Cyril Crettenand termine au 5e rang sratch et au pied du podium des élites. Marc Bally s'impose chez les seniors 2 et Peter Kuonen chez les seniors 3.

Chez les dames, Emilie Bonnet (-Gex-Fabry) avec un temps de 40'50'' survole l'épreuve. Paola Cavalli des Mayens-de-Sion monte sur la 2e marche du podium. Elle concède un retard de 5'16'' sur l'ancienne membre du Swiss Team. Annouck Beytrison, gagnante en 2012, prend une très belle 3e place. Elle précède de 36 secondes Helen Blatter, 3e en matinée du Morgins Yannick Ecoeur Trophy. Manon Masset, l'épouse du vainqueur, réalise une belle performance et se classe au 5e rang.

Tous les résultats se trouvent sur:

http://www.valais-timing.ch/sites/default/files/resultats/resultats_nocurne_du_loup_2016_0.pdf

Bernard Mayencourt

De nombreux populaires au départ de la nocturne de Loup (crédit photo: nocturne du Loup)

De nombreux populaires au départ de la nocturne de Loup (crédit photo: nocturne du Loup)

Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 17:21

A Lenzerheide/GR, le Haut-Valaisan Iwan Arnold remporte le titre national sur le sprint. Il devance Marcel Marti et le Zermattois Andréas Steindl. Marianne Fatton décroche l'or chez les dames.

Médaillé de bronze des championnats du Monde de Verbier, Iwan Arnold prouve ses excellentes dispositions dans la discipline du sprint en glanant l'or à l'occasion des championnats de Suisse. Déjà vainqueur de la demi-finale avec un chrono record de 3'03''78, l'athlète de Simplon-Village réussit une finale brillante. Il gagne en 3'04''44 avec 5 secondes d'avance sur son dauphin, le Bernois Marcel Marti. Andréas Steindl complète ce beau podium. Yannick Ecoeur échoue au pied du podium. Werner Marti termine au 5e rang et le Fribourgeois Steven Girard occupe la 6e place.

Chez les dames, la championne du Monde junior Marianne Fatton bat l'expérimentée Séverine Pont Combe. Jennifer Fiechter récolte la médaille de bronze. En juniors, Thomas Corthay s'impose devant Arnaud Gasser et Arno Lietha. Julien Ançay (4e) et Pierre Mettan (5e) complètent l'excellent résultat d'ensemble des Valaisans dans cette catégorie. Chez les juniors filles, Noémie Chiarello précède Sonia Blumer er Florence Buchs. Dans la catégorie des espoirs, le titre revient à Simon Sauteur, Il devance Jérémie Pharisa et David Brodard.

Chez les cadets, Florian Ulrich, Léo Besson et Patrick Perretten forment le podium. Du côté des cadettes, le titre revient à la Valaisanne Emilie Farquet. Elle devance Margaux Bapst et Chloé Formaz.

Tous les résultats se trouvent sur: http://www.grischasprint.ch/

Bernard Mayencourt

Crédit photos: Gérard Berthoud

Le podium des élites hommes, Emilie Farquet (en action) et Thomas Corthay
Le podium des élites hommes, Emilie Farquet (en action) et Thomas CorthayLe podium des élites hommes, Emilie Farquet (en action) et Thomas Corthay

Le podium des élites hommes, Emilie Farquet (en action) et Thomas Corthay

Repost 0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 12:02

Avec l'arrivée en masse de la neige, le prochain week-end promet beaucoup. Si l'élite se retrouve à Davos, les populaires seront plus de 400 entre Morgins et Crans-Montana.

Les championnats de Suisse de ski-alpinisme se déroulent samedi et dimanche à Davos et Lenzerheide avec le sprint et la course individuelle. Maude Mathys, tenante du titre chez les dames, sera absente. Jennifer Fiechter, Victoria Kreuzer et Séverine Pont Combe vont jouer les premiers rôles. Du côté des hommes, Andréas Steindl sera à la lutte avec ses coéquipiers du Swiss Team/Garde-frontière Yannick Ecoeur, Martin Anthamatten, Iwan Arnold et Marcel Marti. Meilleur Suisse sur la Vertical Race de Veysonnaz, Werner Marti aura aussi son mot à dire. Dans la catégorie des espoirs, Rémi Bonnet, champion du Monde junior à Verbier, va certainement titiller les meilleurs élites.

Du côté de Morgins, 288 participants sont annoncés à la MYET. Cette course par équipe de deux promet de belles batailles. La paire Jean-Marc Richard/Gérard Bagnoud (AZ Sports) semble bien armée pour jouer les premiers rôles. Sébastien Duay et Cédric Tissières (Cristal Sports) vont aussi viser le haut du tableau. Antoine Piatti et Bernard Gabioud du même team cherchent aussi les places d'honneur. Mike Gutmann et Patrick Testuz (Les Tyalos) ne sont pas là pour faire de la figuration. Attention à eux!

Du côté de Crans-Montana, plus de 120 concurrents sont inscrits à la Nocturne du Loup. Le Français Grégory Bombardo vainqueur en 2012 et 2013 espère réaliser la passe de trois. Le Belge de Vercorin Gauthier Masset peut aussi prétendre à une place sur la caisse. Côté féminin, Helen Blatter figure parmi les favorites.

Bernard Mayencourt

Werner Marti peut viser le haut du tableau à Davos, sur la course individuelle (Crédit photo: Gérard Berthoud)

Werner Marti peut viser le haut du tableau à Davos, sur la course individuelle (Crédit photo: Gérard Berthoud)

Repost 0
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 06:57

La coupe des Préalpes 2016 a pris son envol à Charmey. Rémi Bonnet impose sa loi sur ses terres. Ilona Chavaillaz gagne chez les dames.

Premier chez les espoirs, le jeune Rémi Bonnet (21 ans) remporte la 7e édition de la nocturne de Vounetz. Il avale le dénivelé de 430 mètres en 20'07''. Steven Girard, 1er senior, réalise le 2e chrono en 21'49''. Baptiste Spicher complète le podium scratch (22'24''). Romain Guillet, 3e espoir, se classe au 4e rang scratch juste devant Eloi Schornoz (2e senior). Les frères Brodard, David et Maxime, se classent respectivement 6e et 7e. Iva Savary, 8e du scratch, finit 3e chez les seniors.

Le podium chez les dames se compose d'Ilona Chavaillaz, de Mélanie Jeannerod et de Andréa Huser. Ce trio se retrouve dans un mouchoir de poche avec seulement 20 secondes de différence entre la 1re et la 3e.

La prochaine manche de la coupe des Préalpes se déroule le vendredi 15 janvier avec la nocturne de la Berra.

Tous les résultats se trouvent sur: http://www.nocturne-vounetz.ch/resultats/resultats2016.pdf

Bernard Mayencourt

Avec le soutien du magazine SKIALPI: http://www.skialpi.ch/abonnement.html

Rémi Bonnet peut sourire. Il s'impose aisément chez lui (photo/A)

Rémi Bonnet peut sourire. Il s'impose aisément chez lui (photo/A)

Repost 0

Articles Récents