Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

Bonjour,

Bienvenue! Vous êtes sur le blog de Promosports. Vous décourvrez des résultats ou annonces de courses, interviews de coureurs ou d'organisateurs, etc...  

Si vous désirez apporter des commentaires, des compléments d'infos ou des remarques sur les sujets présentés, n'hésitez pas à écrire à:
b.mayencourt@conceptvideo.ch

Bonne lecture! 

Bernard Mayencourt

 

Actuellement, visiteur(s) sur le blog.

Recherche

18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 07:45

La 11e édition du Défi des Faverges à Crans-Montana promet un spectacle haut en couleurs. Toutes les conditions sont réunies pour offrir à plus de 400 patrouilles une course idéale.

A deux jours de l'arrivée du printemps, les conditions d'enneigement sont idéales pour le Défi des Faverges. Les organisateurs mettent toutefois en garde les concurrents: "En raison du refroidissement et du fort vent enregistrés entre mardi et mercredi, la neige s'est "cartonnée", ce qui rend le ski difficile dans les descentes. La prudence est de mise pour samedi!"

Sur le grand défi, avec plus de 2'500 m de D+, l'équipe du Valaisan Marcel Theux et des Fribourgeois Vincent Mabboux et Steven Girard peut viser la victoire. De retour de la Pierra Menta, le trio Sébastien Caloz, David Brodard et Eloi Schornoz va tenter de trouver place sur le podium. Le team AZ-Sport - Virage de Gérard Bagnoud, Eric Dussex et Jean-Christophe Craviolini peut sans doute prétendre à une place sur le podium des seniors 2 et certainement aussi sur celui du classement scratch. Ils devront toutefois se méfier des Fribourgeois du R'adys D-Team avec les frères Moret, Gilles, David et Didier.

Chez les dames, l'équipe D-Team de Séverine et Marie Pharisa et de la Valaisanne Simone Delamorclaz espère une place sur le podium. La patrouille Planet Endurance/Crazy d'Anne Lovey, Ilona Chavailloz et Nadège Corthay peut jouer les premiers rôles. Le team Jean Pellissier Sport avec Céline Baillod, Paola Cavalli et Séverine Pont Combe semble bien armée pour prendre place sur la caisse.

Samedi matin, les départs s'enchaînent entre 5h30' et 7h30'. Les premières arrivées sont prévues sur le coup de 10h30' à Crans-Montana.

Bernard Mayencourt

L'épaule du Grand Bonvin (photo: Défi des Faverges)

L'épaule du Grand Bonvin (photo: Défi des Faverges)

Repost 0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 11:13

Rencontré à l'occasion de la Pierra Menta, le vainqueur Kilian Jornet (ESP) a confirmé son absence à la Patrouille des Glaciers. Le Catalan confie: "Je vais encore courir les dernières épreuves de coupe du Monde avant de mettre un terme à ma saison de ski-alpinisme." Son coéquipier Mathéo Jacquemoud est également incertain pour l'épreuve valaisanne. Ses priorités semblent ailleurs. Pour la saison 2016, le Français a déjà rempli son mandat en réussissant pleinement son retour à la compétition avec sa victoire à la Pierra Menta, la 2e après 2013.

Les préparatifs pour le Défi des Faverges vont bon train. La course de samedi prochain à Crans-Montana s'annonce somptueuse. Les conditions d'enneigement sont idéales et la météo est au beau fixe. Les inscriptions sont encore ouvertes sur: www.defidesfaverges.ch

Les organisateurs de la Patrouille des Glaciers lancent un appel à nos amis belges: "Vous êtes Belge et vous participez à la PDG 2016? Ce message est pour vous. La RTBF recherche des concurrents belges pour la réalisation d’un reportage sur la PDG diffusé dans le Journal télévisé. Vous seriez prêts à répondre à quelques questions lors de la course pour faire partager votre expérience sur cette épreuve mythique? Merci de prendre contact avec Frédéric Gersdorff, journaliste RTBF (fge@rtbf.be)."

Bernard Mayencourt

Crédit photo: Gérard Berthoud

Mathéo Jacquemoud et Kilian Jornet, vainqueurs d e la Pierra Menta, absents à la PdG.

Mathéo Jacquemoud et Kilian Jornet, vainqueurs d e la Pierra Menta, absents à la PdG.

Repost 0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 14:25

La 31e édition de la Pierra Menta à Arêches-Beaufort/FRA a souri à plusieurs équipes suisses, surtout chez les jeunes. Chez les élites, seule Séverine Pont Combe s'est approchée du podium.

La Pierra Menta des Jeunes réunit près de 100 concurrentes et concurrents répartis dans des équipes de deux et sur 2 jours. Deux catégories, filles et garçons, en décousent le vendredi et le samedi. Les cadets parcourent environ 2'000 m de D+ et les juniors près de 3'000 mètres.

Chez les juniors, les Français Samuel Equy et Simon Bellabouvier ont dominé les deux journées et s'imposent, bien sûr, au général. L'équipe franco-espagnole avec Côme Deruaz et Inigo Martinez se classent au second rang. Les jeunes Suisses Arno Lietha et Julien Ançay, vainqueurs en 2015 chez les cadets, montent sur la 3e marche du podium des juniors. Arnaud Gasser et Thomas Corthay (Mountain Performance), 3e en 2015, se retrouvent cette année au pied du podium. Leurs coéquipiers Maximilien Drion et Pierre Mettan pointent au 7e rang. Chez les juniors filles, Françaises et Italiennes se partagent les places sur le podium. Seule Suissesse engagée, la Neuchâteloise Florence Buchs prend une très belle 7e place avec l'Italienne Re Alessia.

Du côté des cadets, vainqueurs de la 1re étape, les jeunes Vaudois Yohan Jaton et Florian Ulrich terminent finalement à la 2e place, à seulement 57 secondes des vainqueurs, les Italiens Damiele Corazza et Giovanni Rossi. La paire Valaisanne composée d'Aurélien Gay et Léo Besson, malchanceuse le 1er jour, remporte la 2e étape et se classe finalement au 3e rang. Le jeune Sédunois Mattéo Favre, associé au Français Antoine Marietta, occupe la 16e place. Dans la catégorie des cadettes, les Fribourgeoises Valentine Moret et Margaux Bapst montent sur la 3e marche du podium aux côtés de deux équipes tricolores.

Du côté des élites, la Suissesse Séverine Pont Combe prend une belle 4e place en compagnie de la Française Lorna Bonnel. La Bernoise Andréa Huser, 2e quelques jours plus tôt de la Transgrancanaria, se classe à une magnifique 6e place avec sa collègue Claudia Stettler de Zermatt. Les frangines Fribourgeoises Séverine et Marie Pharisa se placent en 7e position. Corinne Waridel et Cécile Pasche (Teysalpi) arrivent au 11e rang final.

Chez les hommes, en l'absence des élites suisses, la première paire helvète se compose de Sandro Schlegel et Gerhard Schneider (13e).Deux jeunes équipes fribourgeoises intègrent le top 30 avec Baptiste Spicher - Romain Guillet (22e) et David Brodard - Eloi Schornoz (26e). Premiers Valaisans, Sébastien Caloz et Gauthier Masset se classent au 28e rang après des débuts difficiles. Le Genevois Bastien Hug obtient le titre de l'athlète le plus sympa de la Pierra Menta, titre décerné par la rédaction du magazine romand du ski-alpinisme, SKIALPI. Il se classe au 29e rang avec son pote français, Gedeon Pochat. Les Fribourgeois Michaël Crausaz et Patrick Fragnière arrivent en 40e position et les frères Valaisans Candide et Jules-Henri Gabioud se classent au 49e rang final.

Tous les résultats se trouvent sur: www.pierramenta.com

Bernard Mayencourt

Avec le soutien de SKIALPI, le magazine Romand du ski-alpinisme (www.skialpi.ch)

Les podiums féminins et masculins des cadets (crédit photo: Grande Course)

Les podiums féminins et masculins des cadets (crédit photo: Grande Course)

Repost 0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 07:42

Le Fribourgeois Steven Girard et la Vaudoise Maude Mathys remportent la 3e édition du Trophée des Bouquetins à Villars.

Sur une montée verticale de 840 mètres avec une descente de 120 mètres, le Gruyérien Steven Girard, vice-champion d'Europe 2014 de la discipline chez les espoirs, signe le meilleur chrono de la soirée. En 34'31'', il devance le Morginois Yannick Ecoeur de 32 secondes. Ivar Savary de Sâles complète le podium (37'49''). Premier junior, Gilles Bapst de Pont-la-Ville arrive en 4e position. Malheureux sur la Pierra Menta, Maxime Brodard (Crazy Suisse/Montagne Attitude), 5e, réalise le meilleur temps chez les espoirs. Didier Moret du D-Team, 1er senior 1, se classe au 6e rang. Vainqueur une semaine plus tôt de la Diablerets D, Didier Moret tient toujours la grande forme. Reynold Ginier de La Comballaz arrive en 7e position devant le 2e senior 1, le Valaisan Pascal Fleury. Philippe Débaz de Rossenges et Nicolas Rey (Cave le Tambourin) complètent le top 10.

Dans la catégorie des dames, pour sa seule course de ski-alpinisme de la saison, la future maman Maude Mathys remporte cette 3e édition en 43'49''. Mélanie Jeannerod (team Sport et Neige) monte en puissance et se classe au second rang (46'01''). Ilona Chavaillaz de Sommentier, toujours aussi régulière, complète le podium (46'51''). La spécialiste de trail Helen Blatter (Ride Spirit) échoue au pied du podium. Séverine Henchoz (Teysalpi) occupe la 5e place. Joanie Pellet (Mountain Performance) établit le 6e chrono de la soirée.

Tous les résultats se trouvent sur: www.mso-chrono.ch

Le podium des dames, de g. à dr., Ilona Chavaillaz (3e), Maude Mathys (1re) et Mélanie Jeannerod (2e)

Le podium des dames, de g. à dr., Ilona Chavaillaz (3e), Maude Mathys (1re) et Mélanie Jeannerod (2e)

Repost 0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 16:00

Après trois étapes longues et éprouvantes, la traditionnelle journée du Grand Mont, avec son ambiance très festive, a clos cette magnifique édition et poussé les coureurs à donner toutes leurs dernières forces !

La journée du samedi est toujours une étape mythique sur cette fabuleuse compétition de ski alpinisme, où grâce au public venu en masse, un doux vent de folie souffle sur la montagne... Plus de 4000 spectateurs sont venus encourager les coureurs, chacun à sa manière : cris, chants, accordéon, clarines, ola, etc... qui ont redonné du souffle et des jambes à tous les compétiteurs, particulièrement nombreux aujourd'hui : les seniors, les cadets et les juniors de la Pierra Menta Jeunes, les équipes du Challenge Rhône-Alpes et Rancho, il y avait beaucoup de beau monde dans la montagne !

En ce qui concerne les Seniors, chez les hommes, les Arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet gagnent cette étape mythique (Arêches est en liesse !). Ils devancent Kilian Jornet (Espagne) et Mathéo Jacquemoud (France), et le duo français Valentin Favre/Léo Viret.

Au classement général, Jornet et Jacquemoud conservent la première place, suivis de Bon Mardion et Gachet, et du duo italien Michele Boscacci / Robert Antonioli. Chez les femmes, le podium est inchangé : victoire absolue des Françaises Laetitia Roux et Axelle Mollaret, ce qui n'était pas arrivé depuis...2003, avec Valérie Ducognon et Delphine Oggeri ! Elles sont suivies des Espagnoles Mireia Miro et Claudia Galicia, puis des Italiennes Katia Tomatis et Martina Valmassoi. A souligner la belle performance du duo franco-suisse Lorna Bonnel/Séverine Pont Combe, 4e à 3 minutes des Italiennes

Cette année encore la Pierra Menta était une des étapes de la troisième édition du championnat international La Grande Course (qui réunit les 7 plus prestigieuses courses de ski-alpinisme au monde). A noter également que pour la 2e année, la Pierra Menta fait partie du circuit Coupe du Monde. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de 2016 une édition particulièrement inoubliable : météo au beau fixe, neige excellente, gros dénivelé positif de 10 100 m et près de 90 kilomètres de course en un peu plus de 10 heures pour les meilleurs. Sans oublier son ambiance unique, grâce à l'organisation et aux quelque 400 bénévoles qui se sont une fois de plus entièrement investis dans cette belle fête du ski-alpinisme. Rendez-vous en mars 2017 pour la 32e !

c

Plus d'informations sur les équipes suisses suivront.

Une foule particulièrement dense encourage les concurrents lors du passage au Grand Mont (photo: Jocelyn.Chavy)

Une foule particulièrement dense encourage les concurrents lors du passage au Grand Mont (photo: Jocelyn.Chavy)

Repost 0
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 15:43

Le Français Mathéo Jacquemoud et le Catalan Kilian Jornet remportent la 3e étape de la Pierra Menta. Ils consolident leur position de leader au classement général à la veille de la dernière étape.

La Pierra Menta 2016 demeure de toute beauté. Les conditions restent idéales avec un temps ensoleillé sur les hauts d'Arêches-Beaufort/FRA. Déjà vainqueurs des deux premières étapes, Kilian Jornet et Mathéo Jacquemoud réalisent la passe de trois et s'envolent vers un succès qui leur tend les bras. Les Italiens Robert Antonioli et Michele Boscacci terminent au 2e rang de l'étape et remontent par la même occasion à la 2e place du classement général. Les Français Alexis Sévennec et Didier Blanc complètent le podium de l'étape du jour et conservent leur 4e rang au général. Leurs coéquipiers William Bon Mardion et Xavier Gachet, 4es du jour, perdent une place au général au détriment des Italiens Boscacci-Antonioli. La paire Française avec Valentin Favre et Léo Viret occupe la 5e place de l'étape et du général.

Chez dames, le duo Français avec Laetitia Roux et Axelle Mollaret semble assuré de remporter cette édition à moins de subir une grosse casse lors de la dernière journée. La Valaisanne Séverine Pont Combe et la Français Lorna Bonnel restent au 4e rang du général.

Dans la catégorie des juniors, les Valaisans Thomas Corthay et Arnaud Gasser (Mountain Performance) pointent au second rang derrière les Français Samuel Equy et Simon Bellabouvier. L'équipe composée de Julien Ançay et d'Arno Liehta arrive en 4e position. Pierre Mettan et Maximilien Drion (Mountain Performance) se classent au 8e rang provisoire.

Le Vaudois Florian Ulrich et son poste Yohan Jaton s'imposent chez les cadets. En tête en début de course, les Valaisans Léo Besson et Aurélien Gay sont boutés hors du podium suite à la casse d'une fixation. La suite et fin de l'aventure, c'est samedi matin avec la passage du mythique Grand Mont.

Bernard Mayencourt

Kilian Jornet et Mathéo Jacquemoud s'envolent vers un succès mérité (photo: Ski & Run)

Kilian Jornet et Mathéo Jacquemoud s'envolent vers un succès mérité (photo: Ski & Run)

Repost 0
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 12:57

La 2e journée de la Pierra Menta s'est déroulée dans un décor exceptionnel avec des conditions de rêve. Jornet et Jacquemoud consolident leur position.

Cette 31e édition de la Pierra Menta est celle de tous les superlatifs tant les conditions sont excellentes. Beau temps, belle neige, décors de carte postale. Si les favoris tiennent leur rang autant chez les hommes avec le duo Kilian Jornet (ESP) - Mathéo Jacquemoud (FRA) que chez les dames avec paire Tricolore Laeitita Roux - Axelle Mollaret, la course reste magique. Les absents ont tords.

Du côté des Suisses, la Valaisanne Séverine Pont Combe conserve son 4e rang avec la Française Lorna Bonnel. Leur retard sur le podium se monte à près de 8 minutes au terme de cette deuxième journée. La Bernoise Andrea Huser et la Haut-Valaisanne Claudia Stettler occupent la 6e rang du jour et du classement général. Les Fribourgeoises Séverine et Marie Pharisa se retrouvent au 8e rang de l'étape longue de plus de 20 km avec 2'450 m de D+. et au 7e rang du général. Les deux frangines possèdent un énorme potentiel. Leur marge de progression est considérable. Il suffit d'y croire.

Chez les hommes, Mathéo Jacquemoud et Kilian Jornet semblent s'envoler vers la victoire finale, La paire Française composée de Xavier Gachet et de William Bon Mardion pointe désormais à plus de 5 minutes. Les Italiens Michele Boscacci - Robert Antonioli complètent le podium provisoire. Les Gruyériens Baptiste Spicher et Romain Guillet se retrouvent au 21e rang provisoire tandis que leurs collègues Eloi Schornoz et David Brodard gagnent un rang et reviennent à la 27e place.

Le Français Gédéon Pochat et le Genevois Bastien Hug occupent le 32e rang du général après deux journées. Les Valaisans Gauthier Masset et Sébastien Caloz réalisent une bonne seconde journée et terminent au 32e rang. Ils remontent au 36e rang du général. Les Fribourgeois Michaël Creusaz et Patrick Fragnière se classent au 36e rang de l'étape du jour (44e du général). Les Valasans Jules-Henri et Candide Gabioud finissent en 64e position (54e du général). Les Vaudois Vincent Bader et Alain Ramel occupent le 59e rang provisoire du général.

L'étape de vendredi s'annonce à nouveau passionnante avec un dénivelé positif de 2'700 m. Les jeunes rentrent également en jeu pour LEUR Pierra Menta.

Bernard Mayencourt

La 31e édition de la Pierra Menta: quelle course exceptionnelle!

La 31e édition de la Pierra Menta: quelle course exceptionnelle!

Repost 0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 17:09

La 31e Pierra Menta a commencé en fanfare : grand froid, gros dénivelé, mais soleil éclatant et poudreuse de cinéma : mieux aurait été indécent !

Tout était réuni pour que les coureurs aient les jambes qui piquent...tout en se régalant ! Au total, un dénivelé de positif de 2584 mètres que les vainqueurs franco-espagnol Mathéo Jacquemoud et Kilian Jornet ont parcouru en 2h 35mn 34s. Les seconds, à près de 4 minutes, sont les Arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet, suivis par les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli. A noter l'abandon « coup de tonnerre » d'un des duos favoris formé par les Italiens Matteo Eydallin et Damiano Lenzi, vainqueurs en 2009, 2014 et 2015.

La paire Fribourgeoise avec Baptiste Spicher et Romain Guillet occupe la 20e place. Une seconde équipe Fribourgeoise avec David Brodard et Eloi Schornoz se situe au 28e rang. Premiers Valaisans, Sébastien Caloz et Gauthier Masset obtiennent la 39e place. Les frères Gabioud, Candide et Jules-Henri, pointent au 52e rang sur 185 équipes classées.

Chez les femmes, les Françaises Laetitia Roux et Axelle Mollaret ont survolé la course et devancent les Espagnoles Mireia Miro et Claudia Galicia de plus de 12 minutes ! Les Italiennes Katia Tomatis et Martina Valmassoi prennent la 3e place. Les Suissesses restent en embuscade avec la 4e place de la Valaisanne Séverine Pont Combe associée à la Française Lorna Bonnel. Les sœurs Fribourgeoises Marie et Séverine Pharisa occupent la 6e place. La Haut-Valaisanne Claudia Stettler et la Bernoise Andrea Huser se retrouvent à la 7e place provisoire. Les Vaudoises Cécile Pasche et Corinne Waridel terminent au 11e rang.

c/BM

Mathéo Jacquemoud/FRA : « Quel plaisir, cette première journée, alors que l'année dernière, j'en avais vraiment bavé ! ».

William Bon Mardion/FRA : « Nous étions au coude à coude jusqu'à la 4e montée, puis Kilian et Mathéo se sont échappés. Demain sera un autre jour. Je serai plus rapide sur la neige tassée.»

Laetitia Roux/FRA : « Bien que ce soit ma 9e participation à la Pierra Menta, je ressens toujours cette excitation si particulière de la première étape, où l'on se cale avec son coéquipier. Quelle belle course ! Comme nous étions rapidement en tête, nous avons vraiment pu profiter et nous faire plaisir avec ces conditions exceptionnelles ! ».

Conditions exceptionnelles pour une première journée de rêve (crédit photo: J. Chavy)

Conditions exceptionnelles pour une première journée de rêve (crédit photo: J. Chavy)

Repost 0
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 11:32

Pour la Patrouille de la Maya, comme en 2014, la neige est tombée en quantité et au bon moment. Les concurrents ont su apprécier les conditions exceptionnelles pour une 14e édition pleinement réussie.

Idéale pour préparer le Patrouille des Glaciers, la Patrouille de la Maya a permis à l'équipe Theux-Mabboux-Girard de se mettre en confiance avant l'épreuve reine de l'année. Les trois compères ont battu de 7 minutes leurs principaux rivaux, la patrouille Française de Valerette Abondance avec Barthélémy, Benand et Blanc. Leur objectif pour la PdG: moins de 6h30'.

Xavier Robyr, président du comité d'organisation des Défis des Faverges était bien sûr de la partie sous le ciel bleu de la Maya. Avec ses coéquipiers Christian Coudray et Xavier Cina, il termine en 3h39'. Belle performance! Xavier Robyr a relevé l'excellente organisation de la Patrouille de la Maya. Avec son comité, il se réjouit de vous accueillir le 19 mars prochain à Crans-Montana (www.defidesfaverges.ch).

Martin Anthamatten, Werner Marti et Rémi Bonnet se préparent pour la Patrouille des Glaciers. Cette patrouille figure parmi les prétendantes à la victoire le samedi 23 avril prochain du côté de Verbier. Leurs principaux rivaux seront probablement les Italiens Eydallin-Lenzi-Boscacci, vainqueurs en 2014 et les Français avec une équipe certainement composée de Jacquemoud, Gachet et Bon Mardion. Chez les dames, les équipes sont plus difficile à se former. Affaires à suivre....

Président de l'organisation du Trophée des Bouquetins, Patrick Testuz était présent sur la Maya. Il vous donne rendez-vous samedi prochain à Villars pour une sympathique Vertical Race. Renseignements et inscriptions sur: http://www.trophee-bouquetins.ch/

Bernard Mayencourt

Photo: Gérard Berthoud

Echos dans le ciel bleu de la Maya

Echos dans le ciel bleu de la Maya

Repost 0
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 07:22

Malgré un hiver capricieux et l’annulation forcée d’un bon nombre de compétitions de ski alpinisme, la Diablerets 3D a eu lieu dans d’excellentes conditions.

Comme le dit le président du comité d’organisation Philippe Nicollier: «Le terrain de jeux offert aux Diaberets est si riche que l’on peut proposer une course de longue distance rythmée en dehors des domaines skiables peu importe les conditions d’enneigement.»

Pour preuve, c’est sur un nouveau tracé que s’est courue l’épreuve longue distance, épreuve reine de la 6ème édition de la Diablerets 3D, comptant cette année pour la coupe suisse. Suite aux intenses chutes de neige accompagnées de fortes rafales de vent qui ont induit un danger d’avalanche marqué, le chef de course et son équipe ont choisi la sécurité et ont proposé un nouveau parcours jamais emprûnté lors des 5 dernières éditions. Ce parcours modifié proposait quelques points culminants avec notamment l’ascension d’Isenau, de la Pointe d’Arpille à 1982m et de la Pointe des Vélards 1993m Très rythmé avec ses six montées dont deux de plus de 800m de dénivelé positif, et autant de belles descentes en poudreuse, ainsi que deux portages. Ce parcours a ravi les concurrents !

On retrouve sur le podium de participants à la 3D, c’est à dire les 3 épreuves, la verticale, longue distance et le super-relais, « les gros bras » habitués de la Diablerets 3D, les frères de Gruyère Didier et Gilles Moret. Clin d’oeil à l’ormonan Marc Pichard et son co-équipier Thomas Delamorclaz qui ont rejoint le podium de la longue distance avec moins de deux minutes d’écart avec les vainqueurs gruyériens. C’est en moins de 3h que les leaders ont avalé les 2100m de dénivelés.

Les organisateurs vous donnent d’ores et déjà rendez-vous les 3-4-5 mars 2017 pour la 7ème édition !

Tous les résultats se trouvent sur: www.mso-chrono.ch

c

Photos: Gérard Berthoud

Vainqueurs de la Diablerets 3D, Giles Moret, le cadet, emmène dans son sillage son frère Didier.
Vainqueurs de la Diablerets 3D, Giles Moret, le cadet, emmène dans son sillage son frère Didier.

Vainqueurs de la Diablerets 3D, Giles Moret, le cadet, emmène dans son sillage son frère Didier.

Repost 0

Articles Récents