Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

Bonjour,

Bienvenue! Vous êtes sur le blog de Promosports. Vous décourvrez des résultats ou annonces de courses, interviews de coureurs ou d'organisateurs, etc...  

Si vous désirez apporter des commentaires, des compléments d'infos ou des remarques sur les sujets présentés, n'hésitez pas à écrire à:
b.mayencourt@conceptvideo.ch

Bonne lecture! 

Bernard Mayencourt

 

Actuellement, visiteur(s) sur le blog.

Recherche

23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 15:31

Sur le site de l'1Dex, Florian Chappot propose une idée pour améliorer la cohabitation entre randonneurs et remontées mécaniques. Voici le contenu de son article.

La pratique du ski de randonnée explose ces dernières années[1]. La légèreté et le confort du matériel, l’attrait pour le free ride, l’envie de coupler un effort à la montée et une descente, sont des éléments qui expliquent l’engouement pour ce sport. Les amateurs de ski de randonnée savent également qu’une année sur deux, la pratique de ce sport prend l’ascenseur. C’est l’effet PDG, qui pousse les concurrent-e-s de cette course à s’entraîner plus, à manger du dénivelé.

Ce phénomène impacte les stations de ski, car une part non négligeable des randonneurs à ski pratiquent leur sport à proximité ou sur les pistes balisées. Par manque de temps ou de neige, lors d’un fort danger d’avalanche, lorsque l’on est seul ou par manque d’expérience en haute neige, les raisons sont nombreuses pour pratiquer la randonnée à ski sur piste. C’est forcément moins aventureux, mais cela permet une pratique plus sécurisée et plus souple. Les stations de ski ont dans l’ensemble bien réagi à cette nouvelle pratique. Elles ont développé des itinéraires spécifiques plus ou moins balisés comme celui de Nax qui est magnifique. Les sociétés de remontée mécaniques organisent également des nocturnes, qui permettent de concilier la pratique de ce sport avec le travail et la famille, tout en offrant des rentrées financières aux restaurants d’altitude. Ils restent malgré tout un certain nombre de problèmes dans la cohabitation : (i) entre des randonneurs montant sur une piste et ceux qui la descendent, (ii) entre les randonneurs et les dameuses notamment la nuit ; mais également des questions sur la responsabilité en cas d’accident. Il apparaît dès lors qu’un code de conduite unifié entre les stations devrait être proposé pour clarifier cette cohabitation.

La dimension économique de ce phénomène n’est, quant à elle, pas vraiment abordée. Un randonneur à ski sur piste, habituellement ça n’achète pas de forfait à ski. Et pourtant, ce type de client, si il n’utilise pas de remonte-pentes, skie sur des pistes damées et plus généralement, utilise un secteur sécurisé par les pisteurs. Est-ce équitable du point de vue économique ? Je ne le pense pas. Une solution tient dans le modèle développé autour du ski de fond[2]. Une vignette journalière ou annuelle pourrait être proposée par les stations qui offrent des itinéraires de ski rando utilisant le domaine skiable. Cela éviteraient de mettre en place des mesures impopulaires comme une interdiction d’accès à leur parking. Mais surtout, les stations en retireraient quelques revenus tout en développant ce produit touristique.

[1] http://www.lesechos.fr/journal20160105/lec2_pme_et_regions/021564051369-la-folie-de-la-randonnee-a-ski-bouscule-les-grands-domaines-1189445.php#xtor=EPR-3-%5Benvoi-ami%5D

[2] http://www.skidefond.ch/index.php?lang=#devloppment?a=a&lang=

La cohabitation est possible: elle a un prix.

La cohabitation est possible: elle a un prix.

Repost 0
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 14:26

La 11e édition du Défi des Faverges à Crans-Montana a lieu le samedi 19 mars 2016. Les organisateurs attendent 450 équipes.

A jour J-26, tous les feux sont au vert. Président du comité d'organisation, Xavier Robyr annonce la couleur. "Actuellement, les conditions sont idéales. Cette 11e édition s'annonce sous les meilleurs auspices. A ce jour, 345 équipes sont inscrites. Nous attendons encore l'inscription d'une centaine de patrouilles."

Juste un mois avant la Patrouille des Glaciers, le Défi des Faverges permet de fignoler sa préparation. "Le parcours principal, avec 2'500 mètres de dénivelé, est idéal pour peaufiner sa condition physique", souligne encore Xavier Robyr.

Pour le petit défi (1'900 m de D+), deux départs sont prévus à 6h et à 7h. Pour le grand défi, le premier départ est fixé à 5h30', le second à 6h30' et le 3e à 7h30'. Les inscriptions sont encore possible sur le site: www.defidesfaverges.ch

Bernard Mayencourt

Le Défi des Faverges offre un décor alpin, à couper le souffle (photo: Gérard Berthoud)

Le Défi des Faverges offre un décor alpin, à couper le souffle (photo: Gérard Berthoud)

Repost 0
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 11:44

Après 9 épreuves de coupe du Monde, Kilian Jornet (ESP) et Laetitia Roux (FRA) occupent la tête du classement général. Les Suisses Martin Anthamatte et Rémi Bonnet chez les hommes ainsi que Jennifer Fiechter chez les dames figurent dans le top 6.

Après les épreuves italiennes de Piancavallo, Kilian Jornet et Laetitia Roux conservent la tête du classement général de la coupe du Monde. Le Catalan et la Française réalisent un excellent début de saison. Absent sur les sprints, Kilian Jornet reste le roi de la course individuelle et de la Vertical Race. L'Allemand Anton Palzer figure dans le top 3 de toutes les disciplines. Deuxième du classement général, son retard sur Kilian Jornet se chiffre à 15 petits points. Les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli arrivent en 3e et 4e position. Les Suisses Martin Anthamatten (5e) et Rémi Bonnet (6e) réussissent une excellente saison. Le Haut-Valaisan Iwan Arnold, 9e et le Bernois Werner Marti, 10e, complètent le top 10.

Du côté des dames, battue lors des deux premières épreuves de l'année, la Française Laetitia Roux est en tête du classement de la couse individuelle, du sprint et du général. L'Espagnole Laura Orgué et la Suissesse Victoria Kreuzer devancent la Française au classement de la Vertical Race. La Vaudoise Jennifer Fiecther occupe le second rang provisoire du général. Les Espagnoles talonnent la Suissesse. Claudia Galicia (3e), Marta Garcia Farrès (4e) et Nahia Quincoces (5e) forment un trio de choc. Auraient-elles une chance de remporter la Patrouille des Glaciers? L'Italienne Katia Tomatis pointe au 6e rang et la Haut-Valaisanne Victoria Kreuzer se retrouve au 9e rang.

Chez les juniors, 5 Suisses figurent dans le top 15 du général avec Thomas Corthay, 4e, Arno Lietha, 6e, Arnaud Gasser, 7e, Julien Ançay, 10e et Pierre Mettan, 14e. Le Belge de Vercorin Maximilien Drion tient le 12e rang provisoire. En sprint, Thomas Corthay occupe le 1er rang avant la dernière course, à la mi-mars, en Italie.

Bernard Mayencourt

Crédit photo: Gérard Berthoud

Les Suisses Martin Anthamatten (5e) et Rémi Bonnet (6e) réussissent une excellente saison

Les Suisses Martin Anthamatten (5e) et Rémi Bonnet (6e) réussissent une excellente saison

Repost 0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 15:18

Comme il fallait si attendre, les skieurs se sont donnés rendez-vous ce dimanche sur les pistes pour une magnifique journée ensoleillée. Télé Mont-Noble annonce un record d'affluence.

Président de Télé Mont-Noble, Fred Pont se montre pleinement satisfait de ce magnifique dimanche de février. Radieux, il confie: "1'839 clients, c'est le nouveau record pour une journée de toute l'histoire de Télé Mont-Noble. L'ancien record datait de 2013 avec 1'687 clients. Cette journée aura vu la saturation générale des parkings ainsi que de longues attentes aux caisses et dans les différents établissements. Ce succès doit sans doute une fière chandelle au magazine "Bon à Savoir" qui a réalisé un compte rendu sur le tarif famille. Nax / Mont-Noble sortait au premier du tarif famille."

c

Fred Pont, radieux de ce magnifique dimanche ensoleillé.

Fred Pont, radieux de ce magnifique dimanche ensoleillé.

Repost 0
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 16:15

Au sprint de coupe du Monde de ski-alpinisme à Piancavalo/ITA, le Transalpin Robert Antonioli devance l'Allemand Anton Palzer. Le Valaisan Thomas Corthay s'impose chez les juniors.

Champion du Monde en 2015 à Verbier puis champion d'Europe 2016 aux Marécottes, l'Italien Robert Antonioli reste le leader incontestable du sprint mondial. A Piancavalo, il précède l'Allemand Anton Palzer. Le Haut-Valaisan Iwan Arnold complète le podium. Les Suisses réalisent un excellent résultat d'ensemble avec le 5e rang du Zermattois Andréas Steindl, la 7e place de Martin Anthamatten et les 10e et 11e rang des frères Marti. Werner devance son grand frère Marcel. Le Morginois Yannick Ecoeur échoue au 26e rang.

Chez les dames, la Française Laetitia Roux reste intouchable. L'Espagnole Marta Garcia Farrès monte sur la 2e marche du podium et l'Italienne Alba De Silvestro, 1re espoir, occupe le 3e rang. Les Suissesses réussissent de belles performances avec la 4e place de la Neuchâteloise Marianne Fatton (2e espoir), la 7e place de la Vaudoise Jennifer Fiechter, le 10e rang de la Haut-Valaisanne Déborah Chiarello (3e espoir) et la 12e place de Victoria Kreuzer de Fiesch. Eugénie Tornay d'Orsières se contente du 21e rang.

Chez les juniors, le Valaisan Thomas Corthay réussit à nouveau une grande performance. Il s'impose devant l'Italien Nicolo Canclini. Le Grison Arno Lietha décroche la médaille en... chocolat. Maximilien Drion de Vercorin occupe la 6e place et Julien Ançay de Fully se classe à la 8e place.

Tous les résultats se trouvent sur:

http://www.ismf-ski.org/intranet/uploaded/PDF_output/2016-02-20-408-Ranking-SprintRace.pdf

Bernard Mayencourt

Crédit photo: ISMF

L'Allemand Anton Palzer (à g.) et le Haut-Valaisan Iwan Arnold entourent le vainqueur du jour, l'Italien Robert Antonioli

L'Allemand Anton Palzer (à g.) et le Haut-Valaisan Iwan Arnold entourent le vainqueur du jour, l'Italien Robert Antonioli

Repost 0
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 11:43

Le Catalan Kilian Jornet assied sa domination sur les courses individuelles de coupe du Monde de ski-alpinisme. La Française Laetitia Roux gagne encore et toujours.

Deux semaines après Les Marécottes, on prend les mêmes et on recommence. Le trio de tête de la course individuelle de coupe du Monde à Piancavallo se compose de Jornet, Palzer et Boscacci. Second aux Marécottes, Kilian Jornet devient premier en Italie. Troisième en Valais, l'Allemand Anton Palzer se classe 2e. Michele Boscacci passe du 1er rang au 3e rang. Le Haut-Valaisan Martin Anthamatten confirme ses très bons résultats de l'année avec une belle 7e place. Le Morginois Yannick Ecoeur revient dans le top 15. Werner Marti, plus à l'aise sur les Verticals Races, se classe au 16e rang. Iwan Arnold, 18e et Andréas Steindl, 25e, poursuivent leur progression dans la discipline.

Chez les dames, Laetitia Roux écrase ses rivales. La championne d'Europe de l'individuel compte une avance supérieure à 5 minutes sur sa dauphine, l'Espagnole Nahia Quincoces. La Vaudoise Jennifer Fiechter accède une nouvelle fois au podium avec un brillant 3e rang. Respectivement 11e et 12e du classement scratch les jeunes Suissesses Marianne Fatton et Eugénie Tornay occupent la 2e et la 3e place chez les espoirs. Pour la Valaisanne Eugénie Tornay, il s'agit de son premier podium en coupe du Monde (http://promosports.over-blog.com/2016/02/ski-alpinisme-eugenie-tornay-se-rapproche-du-podium.html)

Chez les juniors, les Valaisans réussissent de belles performances. Thomas Corthay se classe au 5e rang, Maximilien Drion prend la 9e place et Julen Ançay termine au 11e rang.

Bernard Mayencourt

Nouveau succès pour Kilian Jornet en coupe du Monde (crédit photo: ISMF)

Nouveau succès pour Kilian Jornet en coupe du Monde (crédit photo: ISMF)

Repost 0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 15:56

Le comité d'organisation des championnats d'Europe et de la coupe du Monde de ski-alpinisme des Marécottes s'est retrouvé mercredi soir pour un débriefing. Bilan: POSITIF.

"Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cet événement sportif", souligne le président Pierre-Angel Piasenta. "La météo a joué en notre faveur. Nous avons pu montrer une excellente image de notre station à travers la Suisse, l'Europe et ailleurs dans le monde."

La preuve avec cette cette vidéo réalisée par nos confrères de Canal 9: https://drive.google.com/file/d/0B2uHd-O60UuwNnlaU0lqTGg1bTA/view

BM

Repost 0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 06:53

La piste des Grands Esserts sur le domaine de Télé Mont-Noble est rebaptisée: piste des Grands Esserts Roland Collombin.

Dans son discours, le Président de Télé Mont-Noble SA, Fred Pont, retrace l'histoire de cette piste: "17 février 1986: voilà 30 ans jour pour jour que le Nouvelliste sous la plume de Norbert Wicky, un ancien du Conseil d’administration de Télé Mont-Noble, faisait le compte rendu de l’inauguration de cette fameuse piste des Grands Esserts en écrivant à juste titre « Un boulevard sur le Mont-Noble ». Cette nouvelle piste a donné une nouvelle dimension au domaine skiable de Nax avec ses valeurs si chers que sont: le ski pleine nature et les grands espaces à petits prix et j’ajouterai encore au jour d’aujourd’hui « le paradis du Carving ».

Une piste qui a été inaugurée en grand pompe par notre regretté Président de l’époque M. Bernard Launaz et par un certain Roland Collombin qui nous fait l’amitié d’être à nouveau parmi nous aujourd’hui accompagné par son pilote, une autre légende du ski Suisse M. Philippe Roux. Parmi les anciennes gloires, je salue aussi la présence de notre ambassadeur, Alex Moos."

Fred Pont poursuit "Aujourd’hui, si nous sommes rassemblés ici, ce n’est pas que pour les 30 ans de l’inauguration de cette piste des Grands Esserts mais c’est surtout pour faire un clin d’œil à notre ami Roland Collombin qui fête ses 65 ans ce jour même! Et nous souhaitons combler une lacune à l’occasion de son 65ème anniversaire.

En effet, à Ktzbuel en Autriche, Roland a droit à sa cabine comme tous les vainqueurs de cette descente. A Val d’Isère en France, il y a la fameuse bosse à Collombin. Pour nous à Nax Mont-Noble, nous rebaptisons dès ce jour la piste des Grands Esserts en piste des Grands Esserts Roland Collombin."

c

Roland Collombin a désormais sa piste en Valais. Il l'a présente avec le président Fred Pont.

Roland Collombin a désormais sa piste en Valais. Il l'a présente avec le président Fred Pont.

Repost 0
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 08:01

Membre du Swiss Team, Eugénie Tornay progresse saison après saison. Elle mène de front ses études et le ski-alpinisme, sport qu'elle pratique avec passion.

Eugénie Tornay (1994) court dans la catégorie des espoirs. En coupe du Monde, ou lors des championnats d'Europe des Marécottes, elle se rapproche gentiment mais sûrement du podium. Avant les prochaines compétitions de Tambre/ITA, elle effectue un petit retour sur ses championnats d'Europe 2016.

Eugénie, quel bilan tires-tu de tes premiers championnats d'Europe?

"Je tire un bilan très positif de ces championnats. Pour moi, c'est toujours une belle expérience de courir en coupe du monde. Le niveau est très élevé et l'écart avec les meilleures dames est toujours très impressionnant. Ce fut une semaine particulière car le lundi suivant ces championnats, j'avais mes premiers examens du semestre. Il fallu gérer le stress de la course et celui des examens."

Quelle est ta principale source de satisfaction ?

"Je suis particulièrement contente de l'individuel. C'était un magnifique parcours de ski alpi avec de belles conversions, de la bonne neige, un temps radieux, ainsi que des supporters tout au long du parcours."

Quels seront tes prochains objectifs pour cette saison ?

"Je vais normalement faire les deux dernières coupes du monde en Italie. Je vais essayer de me rapprocher du podium en espoir, particulièrement sur l'individuel. Ensuite je participerais à Tris Rotondo avec ma coéquipière Marianne Fatton. Je me réjouie particulièrement de cette course, car c'est la première fois que je serai au départ avec Marianne, ma collègue du Swiss Team que j'apprécie beaucoup. Ensuite, je prendrai le départ de la Patrouille de la Maya avec Marianne et Emilie Bonnet et pour finir, la cerise sur le gâteau: la PDG depuis Arolla avec Séverine Pharisa et Marianne.

Je profite de remercier mon entourage, plus particulièrement mes parents qui me soutiennent financièrement et moralement, ainsi que le Magasin Cristal Sport à Orsières, pour le matériel."

Propos recueillis par Bernard Mayencourt

Crédit photo: Gérard Berthoud

Eugénie Tornay, souriante et... passionnée

Eugénie Tornay, souriante et... passionnée

Repost 0
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 06:28

Les prochaines épreuves de coupe du Monde se déroulent le week-end prochain à Tambre/ITA, lieu ce compétition des championnats d'Europe en 2009.

Deux courses sont au programme vendredi et samedi prochain dans la station de la Province de Belluno. Une course individuelle se déroule vendredi et un sprint, samedi.

Les sélectionnés

Dames élites

Victoria Kreuzer

Jennifer Fiechter

Hommes élites

Yannick Ecoeur

Martin Anthamatten

Iwan Arnold

Werner Marti

Marcel Marti

Andréas Steindl

Espoirs hommes

Rémi Bonnet

Espoirs dames

Eugénie Tornay

Marianne Fatton

Déborah Chiraello

Juniors

Julien Ançay

Thomas Corthay

Arno Liehta

Pierre Mettan et Arnaud Gasser sont retenus en Suisse pour des raisons scolaires.

Prêtes au départ: Jennifer Fiechter sera à nouveau à la lutte avec la Française Laetitia Roux

Prêtes au départ: Jennifer Fiechter sera à nouveau à la lutte avec la Française Laetitia Roux

Repost 0

Articles Récents