Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

Bonjour,

Bienvenue! Vous êtes sur le blog de Promosports. Vous décourvrez des résultats ou annonces de courses, interviews de coureurs ou d'organisateurs, etc...  

Si vous désirez apporter des commentaires, des compléments d'infos ou des remarques sur les sujets présentés, n'hésitez pas à écrire à:
b.mayencourt@conceptvideo.ch

Bonne lecture! 

Bernard Mayencourt

 

Actuellement, visiteur(s) sur le blog.

Recherche

9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 06:06

Jennifer Erbetta du team Cyclo-Sport Chalais revient sur son magnifique exploit du week-end passé aux Portes du Mont-Blanc, à la MB Race, course de 140 km avec plus de 7'000 m de D+.

Elle commence: "Il n'y a pas vraiment de mots et d'images pour décrire et illustrer ce que l'on traverse pendant une MB race mais voici quelques souvenirs. L'envie et la curiosité de participer à cette course était dans un coin de ma tête depuis quelques temps mais sans en faire un objectif premier. Je me suis donc positionnée sur la ligne de départ à 5h45 dans la plus grosse incertitude.. Serai-je capable de boucler 140km? Si oui, pourrai-je jouer avec le chrono ou me contenter de finir dans un état second? Le départ donné, j'ai vite compris que j'étais dans un bon jour, qu'il fallait que je prenne un bon rythme tant que les jambes le voulaient bien, mais rythme prudent tout de même et sans affolement car j'avais encore de belles bornes devant moi.. si tout se passait bien du moins."

Jennifer Erbetta poursuit: "J'espérais également être épargnée des pépins mécaniques, que personne ne plante d'épingles dans une poupée vaudou à mon effigie! J'ai pu sereinement gérer la première moitié de course comme je le voulais, sans trop puiser dans les réserves (fausse impression car le chrono indiquait passé 5h de course déjà). Si jusqu'à lors j'avais pu m'alimenter correctement, je commençais à saturer du sucré et rêvait déjà du barbecue prévu dans la soirée! Comme bien d'autres éléments de ce genre qui m'ont traversée durant la course, il faisait partie de mes motivations à persévérer.. Il fallait le mériter pour l'apprécier! Alors qu'on m'avait continuellement annoncée en tête de la course chez les féminines, autour du 90e kilomètre un concurrent me mettait en garde de l'approche de la deuxième femme. Ayant fait plus de la moitié de la course en tête, je commençais à affectionner cette position et j'ai donc forcé un peu plus. Mentalement ce n'était pas facile, j'aurais volontiers relâcher un peu le rythme, apprécier encore plus ces vues imprenables sur le Mont-Blanc (même si après 11h de temps à le regarder je pourrais presque le dessiner les yeux fermés) mais je ne voulais pas risquer."

"J'ai effectué une descente en mode tête brûlée (ce qui ne m'arrive pas souvent, ceux qui roulent avec moi le savent) sans me demander si ça allait passer ou pas", continue la Valaisanne. "Ça passait, tout passait et dans ma tête je creusais de nouveau un trou sur la deuxième. Malgré les températures torrides (je supporte très mal la chaleur) j'ai quand même réussi à avoir des frissons. Sans doutes dus au coup de fatigue avec en bonus une petite hypoglycémie puisque je n'ingurgitais plus rien sur le tiers final. Grosse erreur mais impossible même en s'y forçant vu la chaleur et l'effort. Finalement, il s'est avéré que cette femme n'existait pas, que c'était un homme mais je l'ai compris uniquement le soir lorsque la liste des résultats était devant moi! Bref, ça a décroché quelques rires.. Je m'étais mise une pression supplémentaire sans raison. Comme si je ne m'étais pas assez compliqué la vie en prenant ce départ.. Il fallait que je rajoute une couche avec cette partenaire virtuelle! Au moins, grâce à ce coureur "taupe" aux fausses informations, j'ai pu non seulement jouer avec le chrono (on revient à l'incertitude de départ) mais également terminer la course dans un état second! Et je l'en remercie car dans cette deuxième partie je me suis battue, ça a corsé ma course et plus c'est dur, plus on savoure ce que l'on vient de réaliser."

Elle voit enfin le bout, mais.... "La partie finale était une torture! Jusqu'à présent, les descentes étaient ludiques et racineuses, cependant la dernière très technique devenait dangereuse vu l'état de lucidité.. Je ne contrôlais plus rien, je tremblais de partout et j'étais brouillon. De plus, les organisateurs nous ont concocté un final bien piquant avec des béquets qui nous faisaient avancer à reculons quand on les retrouvait devant soi au 130e kilomètre! Je savais l'arrivée proche mais j'avais l'impression de tourner en rond et je ne voyais plus le bout. Je me suis dit que les vraies limites dépendaient du mental et de la motivation. Je voulais surtout me prouver à moi-même que si deux femmes en avaient été capables, moi aussi je pouvais le faire également." Finalement, Jennfier Erbetta s'impose en 11h18' avec une confortable avance sur ses poursuivantes.

Elle conclut: "La MB Race était un défi personnel. J'en avais entendu parler autour de moi, ça m'intriguait et il fallait que je me fasse ma propre idée. De plus, le long m'a toujours mieux convenu que le court. J'accumule des heures et des kilomètres de selle, parfois trop et je me grille, mais cette passion a clairement joué en ma faveur car sans plaisir on ne tient pas une demi-journée sur un vélo. Pourtant, difficile à croire mais le temps défile vite! On ne s'en aperçoit pas. Généralement je prends les courses comme elles viennent et j'y participe selon l'envie et la motivation du moment. Je ne me mets aucune pression en suivant un programme strict. Les cours et les examens restent une priorité, ce n'est donc pas toujours facile à gérer non plus et parfois je dois renoncer au plaisir de rouler pendant quelques jours. Cela dit, j'ai rarement des objectifs clairs et précis. Je peux quand même dire que le prochain reste le Grand Raid (Hérémence encore cette année). En tant que valaisanne c'est un passage quasi obligé!"

Propos recueillis par Bernard Mayencourt

Bel exploit de Jennifer Erbetta à la MB RaceBel exploit de Jennifer Erbetta à la MB Race

Bel exploit de Jennifer Erbetta à la MB Race

Partager cet article

Repost 0
Mayencourt - dans VTT
commenter cet article

commentaires

Articles Récents